Crème Renversée Caramel


Mais qui n'était pas fan de la crème renversée caramel étant petit! Dessert favori du soir, il nous replonge en enfance où ma partie favorite était le moment fatidique de retourner la crème renversée caramel dans une assiette, il ne fallait pas qu'elle se casse et il fallait avoir du caramel qui coule sur le bord!

Cette recette est très facile à faire et donne un résultat bien gourmand. Cela fait maintenant plusieurs mois que je la refais et le résultat est toujours au rendez-vous. Je l'avais déniché sur le blog de L'Ardoise de Sarah, comme toutes ses recettes, celle-ci est gourmande et super facile à faire!

 On me l'avait souvent demandé, que ce soit par mes amis, ou les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux: Des Vidéos! Et en voilà enfin une, la vidéo de la préparation de la crème renversée caramel, et je vous avouerai même qu'au début de la recette, je ne planifiais nullement de faire une vidéo, ce n'est qu'une fois mon set up de déco fixé que j'ai eu cette idée et décidé de m'y lancer. Je vous mets la vidéo dans cet article et vous me direz ce que vous en pensez, si vous aimez ou pas, vos  remarques, si vous souhaitez voir plus de recette en vidéo...

Galette des Rois

 Juste après les bûches, les chocolats et les gourmandises de fin d'année, prend place la galette des rois! Il faut que j'avoue que c'est un gâteau que ma mère me demande de lui préparer depuis un bout de temps (pendant cette période l'année dernière, et encore cette année), je ne pouvais donc pas ne pas la lui préparer. Le seul élément qui me décourager était celui de préparer la pâte feuilleté maison, et j'ai finalement utilisé une toute prête, pas trop grave, hein?! N'est-ce pas??
 Par contre, je n'ai pas pu prendre de photos soignées après la cuisson! Je l'ai cuite en fin de journée, et donc la lumière après était catastrophique pour prendre de photo, et en plus, la galette a été dévorée illico presto! Je vous ai donc simplement pris une photo avec mon téléphone ainsi qu'une vidéo de découpe. Je vous les mets en fin de la recette.

Pour la crème, chacun fait son choix, soit une simple crème d'amande, mais comme moi, je voulais la vrai recette, j'ai préparé la galette des rois à la frangipane.

Par là même, occasion, moi et Alia de la chaîne Youtube CookingWithAlia voulions faire un live ensemble, nous avons donc décidé de préparer la galette des rois pour ce live. Le live s'est déroulé mercredi soir, et on a passé un super moment. Pour voir la vidéo: CLIC

Ingrédients:
 - 2 disques de 22 cm de diamètre de pâte feuilletée
 - 1 œuf
 - 1 amande ou 1 fève de galette

Crème pâtissière:
 - 200 ml lait
 - 2 jaunes d’œufs
 - 35g de sucre semoule
 - 20g de maïzena
 - Une pincée de sel
 - Les zestes de 1 orange

Crème d'amande:
 - 50g de beurre mou
 - 50g de sucre
 - 1 œuf
 - 70g de poudre d'amande
 - 1 cuillère à café d'eau de fleur d'oranger

Crème pâtissière:
 Dans une casserole moyenne sur feu moyen, versez le lait et ajoutez-y les zestes d'orange. Portez le lait à ébullition, puis éteignez le feu et laissez infuser 10 minutes.
 Dans un bol, placez les jaunes d’œufs, le sucre, la maïzena et le sel et à l'aide d'un fouet, mélangez jusqu'à ce que vous ayez une préparation homogène.
 Réchauffez le lait de nouveau et versez-le sur le mélange de jaune d’œuf, puis reversez le tout dans la casserole. Placez cette dernière sur feu moyen et cuisez tout en remuant avec un fouet jusqu'à ce que la crème épaissie.
 Placez la crème pâtissière dans un bol et recouvrez-la de film alimentaire directement au contact de sa surface pour éviter qu'elle ne croûte. Placez au réfrigérateur le temps qu'elle refroidisse.

Crème d'amande:
 Dans un bol, placez le beurre, le sucre et le sel et à l'aide d'un fouet mélangez jusqu'à ce que le tout soit bien incorporé. Ajoutez les œufs et mélangez, puis incorporez finalement la poudre d'amandes.

Crème frangipane:
 Une fois refroidie, sortez la crème pâtissière du réfrigérateur et fouettez-la jusqu'à ce qu'elle ait une texture lisse.
 Ajoutez la crème pâtissière à la crème d'amandes et mélangez jusqu'à ce que vous ayez un mélange homogène. Ajoutez l'eau de fleur d'oranger.

Assembler la Galette:
 Préchauffez votre four à 180°C.
 Sur un disque de pâte feuilletée, étalez la crème au centre en laissant 2 cm sur les bords. Placez l'amande ou la fève sur la crème.
 Fouettez l’œuf, et à l'aide d'un pinceau, badigeonnez-en légèrement les bords de la pâte.
 Placez le second disque de pâte sur la crème. Appuyez légèrement sur les bords afin de coller les deux disques de pâte.
 A l'aide de la lame d'un couteau, faites des décorations sur votre galette en l'incisant légèrement, puis faites quelques trous dans votre galette pour que l'air puisse s’échapper et qu'elle ne gonfle pas lors de la cuisson.
 A l'aide d'un pinceau, badigeonnez la surface de la galette sans faire couler d’œufs sur les bords.
 Enfournez pour environ 40 minutes jusqu'à ce que la galette ait une couleur légèrement dorée. A la sortie du four, laissez refroidir avant de servir. Je trouve que la galette des rois est encore meilleure lorsqu'elle est encore tiède.
Vidéo de la découpe:

Photo de la découpe:
Et finalement, ma photo avec Alia après la cuisson de la galette <3 (on a même eu droit à une seconde petite galette avec les restes de pâte feuilletée!)

L’élégant - Entremet Chocolat-Praliné

 Un biscuit au chocolat bien moelleux en bouche, une mousse chocolaté, légère et aérienne, le tout surmonté d'une crème montée au praliné, rien de tel pour commencer l’année en beauté et aussi, célébrer la fin des examens!
 Un entremets aux saveurs classiques, savoureuses, et qui réconfortent, chocolat et praliné! Rien de tel!

Organisation:
 Ce gâteau se prépare en deux parties. Le premier jour, on prépare le biscuit et la mousse, puis on fait le montage et on place au congélateur. La deuxième partie se fait le jour de la dégustation ou la veille, on prépare le glaçage et la chantilly pralinée et on fait la décoration.

Pour un entremets de 20cm de diamètre.
Ingrédients:
Cake au chocolat: (D’après une recette de Pierre Hermé, prise du blog C'est ma fournée!)
 - 2 œufs (à température ambiante)
 - 95g de beurre pommade
 - 95g de sucre semoule
 - 80g de farine
 - 2g de levure chimique
 - 20g de cacao en poudre non sucré
 - Une pincée de sel

Sirop d'imbibage au café:
- 60g d'eau
- 20g de sucre semoule
- 1g de café soluble

Mousse au chocolat:
 - 1/2 feuille de gélatine
 - 110g de chocolat noir 70%
 - 1 jaune d’œuf
 - 10g de sucre
 - 100g de crème liquide entière
 - 100g de lait
 - Une pincée de sel
- 200g de crème liquide entière (de la 35% de M.G), bien froide

Glaçage: (Adapté d'une recette du blog C'est ma fournée!)
 - 115g de chocolat noir, du 70% pour moi
 - 10g de beurre
 - 100g de crème fraîche
 - 45g de sucre en poudre
 - 125g d'eau
 - 1 + 1/2 feuilles de gélatine

Chantilly praliné:
- 150g de crème liquide entière (de la 35% de M.G), bien froide
- 60g de praliné
- 1/2 feuille de gélatine

Cake au chocolat:
 Préchauffez votre four à 160°C.
 Dans un robot culinaire, placez le beurre, le sucre et le sel et mixez jusqu’à ce que le mélange soit complètement homogène et commence à blanchir un peu (je mixe pendant 1 minute). Ajoutez ensuite les œufs et mixez de nouveau 3 à 4 minutes (Valérie préconise de mixer 10 minutes, mais la vérité, je n'ai jamais mixé plus de 4 minutes).
 Retirez du mixeur et versez dans un bol, ajoutez la farine, la levure et le cacao tout en les tamisant, puis mélangez jusqu’à ce que vous ayez une pâte homogène.
 Versez la pâte dans un moule de 18 cm de diamètre et enfournez pour environ 15 à 20 minutes.
 A la sortie du four, laissez refroidir un peu, puis démoulez et laissez complètement refroidir.
 Pendant ce temps, on prépare le sirop d'imbibage.

Sirop d'imbibage au café:
 Dans une casserole, placez le sucre et l'eau. Mettez sur feu moyen et portez à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu et que votre sirop soit translucide.
 Retirez du feu, ajoutez le café et mélangez jusqu’à ce qu'il soit dissous.

 Coupez la partie haute du cake sur une hauteur de 2 cm afin d’égaliser son niveau.
 Imbibez uniformément avec le sirop et laissez absorber. Placez au réfrigérateur.
 On passe à la mousse!

Mousse au chocolat:
 Placez la feuille de gélatine dans de l'eau froide afin de la réhydrater.
 Hachez le chocolat en petits morceaux et placez-le dans un bol.
 Réalisez la crème anglaise:
 Versez le lait et les 100g de crème dans une casserole et faites-les chauffer sur feu moyen.
 Dans un bol, mélangez le jaune d’œuf, le sucre et le sel puis ajoutez-y la crème et le lait petit à petit tout en mélangeant.
 Remettez-le tout dans la casserole, et cuisez tout en remuant jusqu'à ce que vous obteniez une cuisson à la nappe (entre 82°C et 84°C). Retirez du feu et versez sur le chocolat. Essorez la feuille de gélatine, ajoutez-la et mélangez jusqu’à ce que votre chocolat soit complètement fondu et que vous ayez une texture lisse et brillante.
 A l'aide d'un batteur électrique, ou d'un simple fouet si vous voulez monter votre crème à la main, fouettez les 200g de crème liquide pour la monter et obtenir une crème montée.
 Ajoutez une première partie de la crème montée au mélange chocolat+crème anglaise et mélangez  puis versez le reste de la crème montée et incorporez-la délicatement à l'aide d'une maryse.

Montage: 
 Je procède en faisant un montage à l'envers, c'est a dire la mousse en bas, le biscuit en haut. C'est très facile à faire et ça permet d'avoir une surface d'entremets lisse et égalisée au même niveau. Mais si vous ne souhaitez pas le faire, vous pouvez bien évidemment faire un montage normal, c'est à dire placez votre biscuit en premier dans le moule, puis versez dessus la mousse.

 Dans un moule de 20 cm de diamètre dont le fond est recouvert de papier sulfurisé et que vous aurez recouvert de rhodoïd (le rhodoïd et un film plastique rigide qui permet de faciliter le démoulage, si vous n'en avez pas, cela ne pose aucun souci, au démoulage, chauffez légèrement le moule en frottant vos mains sur les bords afin de pouvoir retirer l'entremets facilement), versez la mousse au chocolat. Placez le cake au chocolat au centre et appuyez dessus légèrement afin de l'enfoncer dans la mousse, appuyez jusqu’à ce que la mousse remonte sur les bords entre le cake et le moule et soit au même niveau que le cake.
 Placez au congélateur pour au moins 10h ou jusqu'au jour de la dégustation.

Glaçage:
 Placez les feuilles de gélatine dans de l'eau froide afin de les réhydrater
 Hachez le chocolat noir et placez-le dans un bol (l’idéal un verre long style verre doseur ou ceux des mixeurs plongeants) puis ajoutez-y le beurre.
 Dans une casserole sur feu moyen, placez le sucre, l'eau et la crème et portez à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu. Retirez du feu et versez sur le chocolat.
 Mélangez ensemble jusqu’à ce le chocolat et le beurre soit complètement fondu, idéalement utilisez un mixeur plongeant et mixez 2 à 3 minutes jusqu’à ce que la préparation soit lisse et homogène.
 Essorez-les feuilles de gélatine, ajoutez-les et mélangez jusqu’à ce qu'elles soient complètement fondues.
 Une fois a 35°C, sortez votre entremets du congélateur, démoulez-le et placez-le sur une grille, mousse en haut, cake sur la grille.

 Ici, on aura pas besoin de glacer tout le gâteau, on veut glacer simplement les bords, j'utilise donc un moule de 16cm pour délimiter la surface à glacer et avoir un rendu net. Si vous n'en avez pas, cela ne pose pas vraiment de problème, glacez les bords, et après vous recouvrirez le centre avec la chantilly praliné.

 Placez un cercle de pâtisserie de 16cm de diamètre au-dessus de l'entremets en veillant à le centrer, versez le glaçage sur les bords. Laissez quelques minutes, puis retirez le cercle.
 Placez l'entremets sur une assiette et réservez au réfrigérateur.
 Préparez la chantilly praliné pendant ce temps.
 
Chantilly praliné:
 Placez la gélatine dans de l'eau froide afin de la réhydrater.
 Fouettez la crème liquide jusqu’à ce que vous ayez une chantilly ferme.
 Chauffez légèrement le praliné (vous pouvez le chauffer quelques secondes dans une petite casserole, ou dans un micro-ondes), puis essorez la gélatine et ajoutez-la. Mélangez pour la faire fondre.
 Laissez le praliné refroidir légèrement, puis ajoutez-y 1/3 de la crème montée et mélangez.
 Ajoutez et le restant de crème et mélangez délicatement avec une maryse jusqu’à ce que vous ayez un mélange homogène.
 Placez la crème dans une poche à douille munie d'une douille unie.

 Retirez l'entremets du réfrigérateur, puis dans le centre (la partie qui n'a pas été glacée) pochez des petits piques de chantilly praliné.

 Remettez au réfrigérateur pour environ 6h jusqu’à ce qu'il soit décongelé et qu'il reprenne sa texture de dégustation.

Millésime Etoilée, la Bûche Marron-Poire

 Le marron est un ingrédient que je voulais tester en pâtisserie depuis longtemps (depuis la création du blog je dirais, j'avais même réalisé une recette de marron confit moi-même), mais il faut dire que ce n'était pas un ingrédient très répandu et qu'on trouvait facilement, jusqu'à dernièrement où en trouve de plus en plus, et j'ai même réussi à trouver de la crème de marrons! Dès que je l'ai vu, je me suis immédiatement décidé de réaliser une bûche au marron et la poire!

Marron et poire est une association de saveur plutôt classique et que l'on voit souvent (ainsi que marron cassis), mais vu que c'est la première fois que j'élabore une recette à base de marron, il fallait d'abord que j'en connaisse un peu plus sur le produit, ses caractéristiques gustatives, comment il s'allie avec d'autres saveurs, sa présence dans le palais... C'est pour ses raisons que j'ai voulues choisir une valeur sûre! D'où la bûche millésime étoilée, au marron et à la poire!
Pourquoi ce nom! Voilà tout, je vous raconte comment ça s'est passé. En prenant en photo la bûche, on me dit "Mais pourquoi ne donnes-tu pas de nom à tes gâteaux", et évidemment je trouve que ce devait être une évidence. Je prends du temps à réfléchir à la recette, la construire dans ma tête, faire des recherches, écrire la liste des ingrédients pour chaque composant, faire des tests si c'est nécessaire, réalisé la recette, la prendre en photo, alors pourquoi ne pas lui donner un nom! Et pour cette bûche, on s'est inspiré de la décoration avec des petites étoiles de la bûche ainsi que du cadre de la photo!

Gustativement parlant, on a été conquis, la bûche est très légère, avec des saveurs qui s'allient parfaitement, par contre on avait trouvé que la saveur du marron n’était pas très présente, du coup j'ai modifié la recette en y ajoutant plus de crème de marrons!

Organisation:
 Dépendamment du temps dont vous disposez et de comment vous souhaitez vous organiser, vous pouvez réaliser cette bûche en plusieurs jours en suivant ses différentes étapes:
J-2:
- Réalisation de l'insert poire
- Réalisation du biscuit (que l'on conservera recouvert d'un film alimentaire au réfrigérateur)
J-1:
- Réalisation de la mousse
- Montage de la bûche
J:
- Glaçage de la bûche
- Décoration
- DEGUSTATION!!!
 Sinon, vous pouvez la préparer en une seule journée, mais du fait qu'elle doit prendre puis être recouverte de glaçage, donc passage au congélateur obligé, la bûche doit être préparée au moins la veille du jour de dégustation. Voici les étapes si vous souhaitez la préparer en une seule journée.
J-1:
- Réalisation de l'insert poire
- Réalisation du biscuit
- Réalisation de la mousse
- Montage de la bûche
J:
- Glaçage de la buche
- Décoration
- DEGUSTATION!!!
 Bien sûr, concernant cette bûche, et comme tous les entremets, celle-ci peut être préparée plusieurs jours à l'avance, quelques semaines, jusqu’à 1 mois même. Après le montage, votre bûche restera au congélateur jusqu’au jour souhaité, où vous n'aurez plus qu'à la glacer et la laisser revenir à température.

Pour un moule à bûche de 21cm de long. 
Ingrédients:
Insert Poire:
 - 400g + 200g de poires
 - 500ml d'eau
 - 200g de sucre
 - 2 + 1/2 feuilles de gélatine

Biscuit Vanille (d’après une recette de Christophe Felder):
 - 1 oeuf
 - 60g de sucre
 - 10g de lait
 - 60g de farine
 - 1g de levure chimique
 - 45g de beurre fondu
 - 15g d'huile d'olive
 - 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille

Mousse bavaroise a la crème de marron:
  - 140g de lait
  - 2 jaunes d’œufs
  - 10g de sucre semoule
  - 2 feuilles de gélatine
  - 220g de crème liquide entière
 - 120g de crème de marrons

Glaçage:
 - 100g de sucre
 - 70g de glucose
 - 150g + 20g d'eau
 - 10g de maïzena
 - 100g de crème fraîche liquide
 - 3+1/2 feuilles de gélatine
 - Une petite pointe de colorant beige

Insert poire:
 L'idée avec cet insert était d'apporter un jeu de texture. Du fait que la bûche ne contient que des éléments mou/fondant/moelleux en bouche, j'ai voulu y ajouter un peu de texture et un peu de mache, j'ai décidé donc de partir sur deux textures pour l'insert, des poires cuites et mixées pour l'insert et de la fraîcheur, et des poires "crues" coupées en petits cubes pour apporter de la texture et de la mache.

 Commencez par éplucher les 400g de poires, retirez les pépins et coupez-les en quartiers.
 Dans une casserole placez le sucre et l'eau et placez-la sur feu moyen jusqu'à ce que le sucre soit complètement fondu et que vous ayez un sirop translucide.
 Ajoutez les quartiers de poires au sirop et cuisez environ 10 minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendres.
 Egouttez les poires et placez-les dans un mixeur, ajoutez-y l'équivalent de 2 cuillères à soupe du sirop de cuisson puis mixez jusqu'à ce que vous ayez une purée lisse et sans grumeaux. (pour ma part, j'ai utilisé un mixeur plongeant)
 Placez les feuilles de gelatine dans de l'eau froide afin de les réhydrater
 Maintenant, épluchez le restant de poire (les 150g), retirez les pépins, puis coupez-les en petits cubes.
 Mettez la purée de poire dans une casserole, placez-la sur feu moyen, puis faites chauffer jusqu'au premier signe d’ébullition. Retirez du feu, essorez les feuilles de gélatine, ajoutez-les à la purée de poire et mélangez pour les faire fondre et les incorporer complètement.
 Ajoutez les cubes de poire, mélangez, puis placez dans votre moule à insert (n'ayant pas de moule à insert spécialement pour les bûches, j'ai utilisé le moule à bûche lui-même, vous pourrez faire de même!)
 Placez au congélateur pour au moins 2 à 3 heures le temps que votre insert de poire soit pris et que vous puissiez le démouler facilement.

Biscuit moelleux:
 Préchauffez votre four à 180°C.
 Dans un bol, placez l’œuf, le sucre et le sel fouettez les temps que se soit bien mélangé (nul besoin d'utiliser un batteur électrique, un simple fouet manuel fera très bien).
 Ajoutez le lait et continuez de mélanger.
 Incorporez la farine et la levure, puis finalement l'huile et le beurre, à cette étape fouettez juste ce qu'il faut pour avoir une pâte homogène afin de ne pas trop travailler le gluten dans votre pâte.
 Placez votre pâte dans un moule de la taille de votre moule bûche, moi mon moule à cake faisait parfaitement l'affaire.
 Enfournez pour environ 10 à 15 minutes.
  À la sortie du four, attendez que le biscuit refroidisse un peu avant de démouler.
 Dans le cas où vous enchaînez toutes les étapes les unes après les autres, il faudra que votre biscuit soit bien froid au moment du montage pour éviter qu'il ne fasse retomber votre mousse, je vous conseille dans ce cas de placer votre biscuit au congélateur le temps que de préparer votre mousse.

Mousse bavaroise a la crème de marron:
 Placez les feuilles de gélatine dans de l'eau froide pour les réhydrater.
 Dans une casserole, faites chauffez le lait sur feu moyen.
 Pendant ce temps placez le sucre et les jaunes d’œufs dans un bol et fouettez-les (sans faire mousser, cela ne sert absolument à rien!), versez dessus le lait chaud.
 Mélangez et reversez de nouveau dans la casserole. Cuisez comme une crème anglaise, jusqu'à ce que vous obteniez une cuisson à la nappe (entre 82°C et 84°C). Retirez du feu et versez immédiatement dans récipient pour stopper la cuisson.
 Essorez les feuilles de gélatine et ajoutez-les à la crème anglaise puis ajoutez la crème de marrons. Mélangez pour bien incorporer le tout. Si votre crème de marrons ne s'incorpore pas complètement à la crème anglaise, n'hésitez pas à mixer un peu avec un mixeur plongeant.
 Fouettez la crème liquide pour la monter et obtenir une crème montée (On veut une crème montée mousseuse, légèrement moins ferme qu'une crème chantilly! si vous arrivez à la chantilly, celle-ci va mal s'incorporer et il vous restera quelques "grumeaux" de chantilly qui ne s’incorporeront pas à la mousse).
 Incorporez ensuite cette crème montée délicatement en deux parties à la crème anglaise qui doit avoir tout juste refroidi, et pas encore figé. Si c'est le cas, chauffez-la légèrement au micro-ondes, ou chauffez-en un peu dans une casserole et versez-le sur le reste de crème anglaise gélifiée.

Montage:
 Dans votre moule à bûche, versez un peu de mousse, répartissez-la uniformément dans le fond du moule et remontez-la légèrement sur les bords afin de les recouvrir complètement et de sorte à créer une cavité tout au long du centre du moule.
 Sortez votre insert poire du congélateur et déposez-le au centre de votre moule, appuyez dessus légèrement afin de l’insérer dans la mousse.
 Recouvrez l'insert avec le restant de mousse.
 Déposez finalement le biscuit. Appuyez légèrement dessus afin de bien l’insérer dans la mousse. Il ne faudrait pas qu'il y ait d'espace entre le biscuit et la mousse.
 Lissez la surface pour retirer l’excédent de mousse (s'il y en a).
 Placez au congélateur pour au moins 12 heures, ou jusqu'au jour de la dégustation (comme les entremets, les bûches peuvent être préparées jusqu'à 1 mois à l'avance, et vous les gardez au congélateur jusqu'au jour de la dégustation)

Glaçage:
 Mettez les feuilles de gélatine dans de l'eau froide afin de les réhydrater.
 Placez le sucre, le glucose et les 150g d'eau dans une casserole. Mettez la casserole sur feu moyen et portez le tout à ébullition jusqu'à ce que le sucre soit complètement fondu.
 Pendez ce temps délayez la maïzena avec les 20g d'eau.
 Une fois à ébullition, ajoutez la crème fraîche liquide et la maïzena délayée dans la casserole. Cuisez tout en fouettant environ 1 minute jusqu'à ce que la préparation épaississe légèrement.
 Retirez la casserole du feu, essorez les feuilles de gélatine et ajoutez-les au glaçage. Mélangez pour les faire fondre et les incorporer.
 Ajoutez le colorant.
 Versez le glaçage dans un verre haut (style verre doseur avec un bec verseur) et mixez-le à l'aide d'un mixeur plongeant en essayant de ne pas y introduire de bulles d'aires. Cette opération va homogénéiser le glaçage et le rendre plus brillant.
 Laissez refroidir. Utilisez entre 27°C et 28°C.

Décoration: 
 Une fois que votre glaçage est à environ 29°C, sortez votre bûche, démoulez-la et déposez-la sur une grille.
 Attendez que votre glaçage soit à environ 28°C et versez-le sur votre bûche.
 Réservez au réfrigérateur au moins 6h avant de déguster. Décorez avant de servir.

Praliné

 C’est vrai que c’est beaucoup plus facile de s’acheter du praliné tout prêt, de ne pas avoir à torréfier les fruits secs, faire de caramel, mixer en guettant que la poudre se transforme en praliné liquide… Mais du praliné maison, c’est tellement bon, qu’on ne recule devant rien! D'autant plus que si on aime faire de la pâtisserie, ça ne nous pose aucun souci!
 Pour faire du praliné maison, il y a la méthode classique, qui consiste à faire un sirop de sucre, y ajouter les fruits secs, attendre que le sucre cristallise sur les fruits secs, et finalement qu’il refonde et devienne un caramel liquide. C’est vrai qu’on peut être repoussé par ce processus, et vu que cette fois j'étais un peu paresseux et que je voulais passer un peu plus de temps sous ma couette avec mon ordi en regardant la télé, que de faire une recette avec tout ce processus, j’ai décidé de passer plus de temps sur le net pour dénicher une recette bien plus facile, et c'est chose faite vu que j’ai trouvé mon plaisir avec cette recette de praliné sur le blog de Pourquoi Pas Isa, avec cette recette de Christophe Adam qui est plus simple vu qu’on fait tranquillement notre caramel, et puis on vient le couler sur nos fruits secs, nul besoin ici de les cuire ensemble! Verdict, un praliné de dingue que l’on mange à la petite cuillère ("Et oh! Pas le pot en entier comme même, laissez-m’en un peu, j’ai des recettes à faire moi” dis-je en criant aux autres gourmands de la famille qui dévore le pot à pleine vue!)

Ingrédients:
 - 215g d'amandes non mondées
 - 100g de noisettes non mondées
 - 210g de sucre granulé
 - Une petite pincée de sel (Ajout perso! Parce que j’adore cette petite saveur de sel qui vient exhauster les saveurs et relever le tout)

 D'abord on s’occupe des fruits secs.
 Préchauffez votre four à 150°C, placez vos fruits secs dans une plaque puis enfournez pour environ 10 minutes jusqu'à ce que vos fruits secs soient torréfiés à cœur (c'est-à-dire quand vous les coupez, il faudra qu’ils aient bien la couleur légèrement dorée même au centre).
 Sortez du four et réservez sur une feuille de papier sulfurisé.
 Pendant ce temps, on passe au caramel! Dans une casserole sur feu moyen, versez le 1/3 du sucre et surveillez-le jusqu'à ce qu’il fonde puis ajoutez de nouveau un autre 1/3 et surveillez la cuisson de même. Une fois fondu, ajoutez le restant de sucre à la casserole, et cette fois cuisez jusqu'à ce qu’il ait une couleur légèrement dorée. Retirez du feu et versez immédiatement sur les fruits secs.
 Réservez de côté environ 10 minutes, le temps que votre caramel refroidisse et durcisse. 
 Dans un mixeur (robot coupe) placez vos fruits secs avec le caramel (Dépendamment de la taille de votre mixeur, vous pourrez tout mettre en une seule fois, où il vous faudra le mixer partie par partie). Mixez jusqu'à ce que vous ayez une pâte lisse et liquide. Au début votre préparation se transformera en une poudre, puis en pâte consistante, et finalement en praliné liquide.
 Placez dans un pot, avec couvercle hermétique, et réservez au frais.
 Assurez-vous si vous avez des gourmands à la maison qu'ils ne viendront pas le dévorer pendant votre sommeil :p
 Avec le praliné, vous pouvez aromatiser ce que vous voulez, on peut l'utiliser partout en pâtisserie: cake, mousse, brioche, verrine, flan, panna cotta… Bref, ils se prêtent tous au jeu! :p

Cupcakes Chocolat Noir Orange


Toi toi, oui toi, t’adores le chocolat noir, tu kiffes ça à mort quand c’est intense, noir, légèrement amer en bouche, je te le dis de suite, tu risques de saliver devant cette recette de Cupcakes Chocolat Noir Orange.



Pour ceux qui me suivent sur Instagram, (plus précisément sur Insta-story) vous devez sans doute savoir que mon robot m'a lâché et a rendu l’âme il y a quelques semaines de ça. Depuis, tous les desserts et gâteaux sont des recettes assez simples et qui ne nécessitent pas de batteur électrique/robot. (faut dire que j'arrive à fouetter de la crème à la main, donc on a comme même droit à quelques gourmandises avec de la mousse, mais on est bien d'accord, il n'y a pas de gâteaux avec des œufs blanchis ou des œufs en neige, pas de meringues...)

 Cette été, juste avant de partir en Corée, ma cousine m’avait offert un cadeau avec plein d'ustensiles de cuisine dont ces caissettes de cupcakes (et qui étaient avec des petits socles pour chaque caissette, je voulais les utiliser pour prendre les photos, main à la fin, j’ai oublié. Qu’elle honte!). Ces caissettes attendaient sagement que je m’occupe d'elles dans le placard, jusqu’à la semaine dernière, ou j’ai eu envie de cupcakes, et j’en ai profité pour préparer une recette très simple, sans batteur, et qui déchire!

 Avec le chocolat, je voulais apporter une saveur qui me plaisait beaucoup, mais pour une raison que j’ignore, je n’en fais pas beaucoup, l’association orange-chocolat, j’adore ça depuis que j'étais petit. C’était surtout grâce aux orangettes au chocolat (A savoir: les bâtonnets d’orange confite recouverte de chocolat noir).

Ici, j'ai utilisé des teaspoons, à savoir l’équivalent de cuillère à café.
Pour 12 cupcakes (Cela dépend bien sûr de la taille de vos caissettes)
Ingrédients: 
Le cake:
 - 110g de farine
 - 150g de sucre granulé
 - 25g de cacao en poudre
 - 1/2 teaspoon levure chimique
 - 1 teaspoon bicarbonate de soude
 - 1/2 teaspoon sel
 - 120ml de lait fermenté (si vous n'en trouvez pas, remplacez-le par du lait auquel vous ajouterez 1 cuillère à café de jus de citron, et que vous laisserez de côté 10 minutes avant d'utiliser)
 - 60ml d'huile
 - 1 œuf, à température ambiante
 - 120ml de café chaud (ou d’eau chaude avec du café instantané)
 - Les zestes d’une orange (prélevés avec la râpe la plus fine dont vous disposez)

La ganache:
 - 180g de chocolat noir (du 72% pour moi)
 - 180g de crème fraîche liquide
 - Les zestes d’une orange

 - De la marmelade d’orange (celle que j'utilise est une marmelade que j’ai achetée toute prête, parce que j'en trouve de la très bonne, mais vous pouvez bien sûr la faire vous-même, elle n’en sera que bien meilleure)

La ganache:
 Versez la crème liquide dans une casserole, ajoutez-y les zestes d’oranges puis placez la casserole sur feu moyen. Portez la crème à ébullition, éteignez le feu et laissez les zestes infuser pendant 15 minutes.
 Pendant ce temps, hachez le chocolat noir en petits morceaux et placez-le dans un bol.
 Réchauffez de nouveau votre crème jusqu’à ce qu’elle soit bouillante, puis versez-la à travers une petite passoire (pour retirer les zestes d’orange) sur le chocolat.
 Réservez de coté une minute, puis à l’aide d’une maryse, mélangez énergiquement jusqu’à ce que votre chocolat soit fondu et que vous ayez une ganache lisse et brillante.
 Avec un film alimentaire, recouvrez la ganache directement au contact (le film alimentaire doit toucher la surface de la ganache, et ce pour éviter que la ganache ne croûte), puis placez au réfrigérateur pour environ 1 heure (pendant ce temps, on prépare la partie cake).
 Votre ganache doit prendre un peu pour que vous puissiez la pocher, elle doit donc rester manipulable. Si elle prend, et vous avez peur qu'elle devienne trop dure, sortez le bol du réfrigérateur et laissez-le à température ambiante.

Pour le cake:
 Préchauffez votre four à 170°C.
 Dans un bol, tamisez ensemble farine, cacao, levure chimique, bicarbonate de soude et sel puis ajoutez-y le sucre et mélangez le tout.
 Dans un autre bol, versez le lait fermenté et l'huile et ajoutez-y l’œuf. A l’aide d’un fouet (pas besoin de se prendre la tête avec un batteur électrique, un simple fouet manuel fera très bien l’affaire aussi), mélangez le tout jusqu'à ce que vous ayez une consistance homogène.
 Versez dans le premier bol, sur le mélange d'ingrédients secs (farine, cacao...), puis mélangez avec une spatule (de préférence maryse) jusqu’à ce que vous ayez une pâte lisse sans grumeaux.
 Ajoutez votre café chaud au mélange, et mélangez de nouveau avec le fouet, mais cette fois-ci délicatement et avec précaution au début. Vous remarquerez que le café ne s’incorporera pas au début!! Pas de panique, continuez à mélanger et tout rentrera dans l'ordre et votre pâte deviendra homogène, ajoutez par la suite les zestes d'orange.
 Versez la pâte dans des caissettes de cupcakes jusqu'au 3/4.
 Enfournez pour 15-20 min jusqu’à ce que vos cakes soient cuits.
 A la sortie du four, laissez complètement refroidir avant de passer au montage.

 Montage:
 Une fois les cakes refroidis, utilisez un évideur à cupcakes, ou un couteau, pour retirer le centre des cupcakes et y faire une cavité.
 Remplissez la cavité avec de la marmelade d'orange.
 Sortez votre ganache du réfrigérateur, travaillez-la légèrement avec une Maryse, juste pour être sûr que la texture est bonne et que les bords ne soient pas plus pris que le centre. Placez la ganache dans une poche a douille munie d'une douille cannelée (après, vous pouvez prendre la douille qui vous plaît). Pochez de belles rosaces de ganache sur vos cakes.
 Placez vos cupcakes dans le réfrigérateur jusqu'au moment de les déguster. Je vous conseille de les placer au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.
 Ces cupcakes se conservent très bien jusqu'au lendemain, j'en ai gardé quelques-uns dans une boîte hermétique au réfrigérateur et ils étaient tout aussi bons et le cake était toujours bien moelleux.

 Voili voilà, c'est tout pour cette recette, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser en commentaire, ou à me les envoyer directement par message sur les réseaux sociaux (Instagram ou Facebook, voici le nom de mon compte Insta/Page: @recueilgourmand)

Bûche Roulée Citron Framboise

Je vous l'annonce d'emblée, ceci et Z'e recette de bûche roulée, LA Bûche Roulée Citron Framboise. Je l'adore, je la kif, j'en suis raid dingue! En fait c'est simple, cette recette, je la refais chaque année, qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il soleil (ça existe ça??... passons), qu'il y ait de nouvel ans ou pas (mouais :p). Bref, c'est notre recette favorite à la maison. Pourquoi la Bûche Roulée Citron Framboise? 1 on est tous des fannas de saveurs acidulées dans la maison, dès que tu dis citron, on t'avale de suite :p, mais en plus, cette bûche est gourmande, acidulée à souhait et légère! Elle est composée d'une mousse aérienne au citron (oublie les crème au beurre ultra grasse et pouf pouf comme le dirait si bien Mercotte), d'un biscuit joconde aux amandes qui fond en bouche, (Pas besoin de te dire que l’acidulée de la mousse s'accorde en bouche à merveille avec la saveur amande du biscuit Joconde), et pour apporter plus de  pep's, et vu qu'on est en pleine saison, j'y ai ajouté des framboises :D
 Cette recette de Bûche Roulée Citron Framboise est une recette que j'avais déjà postée au début sur le blog, mais en version sans framboise (Voir la recette), mais là, je me devais de lui refaire une beauté, tu sais, question de lui prendre de belles photos, de la mettre en valeur, lui redonner vie :p elle le mérite tellement <3
 Bien sûr, si vous n'avez pas de framboises, vous pouvez ne pas en mettre (et elle sera tout aussi délicieuse, j'en ai déjà fait), et vous pouvez même les remplacer par les fruits rouges que vous préférez (fraise, myrtilles, mûres...)

Ingrédients:
 Biscuits joconde:
 - 80g d’œufs
 - 65g poudre d'amandes
 - 65g sucre glace
 - 20g farine
 - Une pincée de sel
 - 15g de beurre fondu
 - 50g blanc d’œuf
 - 20g de sucre granulé

 Mousse citron:
 - 80g de jus de citron
 - 2 oeufs
 - 60g de sucre granulé
 - 40g de beurre
 - 2 feuilles de gélatine
 - 200g de crème fraîche liquide à 35% de matière grasse

Meringue:
 - 50g de blancs d'oeuf
 - 50g de sucre granulé
 - 50g de sucre glace

 Vu que la meringue prend un peu de temps, je vous conseille de commencer avec, vous pouvez même la faire la veille, elle n'en sera  que meilleure vu qu'elle aura plus de temps pour sécher.

 Meringue:
 Commencez par préchauffer votre four à 90°C (ou 100°C)
 Placez vos blancs dans un bol et à l'aide d'un batteur électrique, fouettez jusqu'à ce qu'ils commencent à mousser et devenir blancs, puis ajoutez-y le sucre granulé petit à petit tout en fouettant. Fouettez jusqu'à ce que vous ayez une meringue qui forme des becs d'oiseau (c'est-à-dire quand vous retirez votre fouet, il faut que vous ayez des pics qui ressemblent à des becs d'oiseaux qui se forment), ce qui vous prendra environ 3-4 minutes.
 Retirez le batteur, et à l'aide d'une maryse, incorporez le sucre glace en mélangeant délicatement. L’idéal étant de mélanger en faisant des mouvements circulaires allant de haut en bas.
 Placez dans une poche à douille munie d'une douille unie et formez des boudins sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Si vous n'avez pas de poche à douille, aucun souci, formez simplement des petits tas avec une cuillère sur la plaque (on ne verra pas la forme sur la bûche).
 Enfournez pour environ 1h30 à 2h jusqu'à ce que votre meringue soit sèche. Si vous le faites à l'avance, vous pouvez éteindre votre four et la laisser dedans.
 Une fois complètement refroidie, cassez la meringue en petits morceaux grossier, ne cherchez pas à avoir quelque chose d’égale, de net, il nous faut des brisures de meringues irrégulières.

Biscuits joconde et Mousse citron:
 La recette est exactement la même que la recette déjà sur le blog: CLIC pour la voir.
 Au moment de rouler le biscuit, étalez dessus la mousse, déposez dessus les framboises, puis roulez le gâteau.

 Réservez au réfrigérateur pour au moins 1 heure avant de servir.
 Juste avant de servir, recouvrez la bûche de brisure de meringue (pour éviter qu'elles ne prennent l’humidité et restent bien croustillante).
 REGALEZ-VOUS